News

10 astuces pour motiver vos travailleurs

10 astuces pour motiver vos travailleurs

Des travailleurs autonomes et motivés représentent une plus-value considérable pour votre entreprise. Mais comment « reconnaître et créer » un tel profil ?

Un travailleur autonome et motivé se reconnaît au fait que ses trois besoins de base sont assouvis : il éprouve une autonomie suffisante, il ressent une adhésion au travail, à l’organisation et aux collègues et il se sent compétent pour les tâches qui lui sont attribuées. En bref, il obtient un bon score à l’ABC.

Recourir à l’ABC n’est pas forcément complexe.

Autonomie

1.Évitez au maximum le contrôle. Avant tout parce que le contrôle demande énormément de temps et d’énergie. Ensuite, parce qu’il ne mène à rien (hormis pour des travailleurs toujours plus intelligents qui inventent des tours pour vous duper). Enfin, parce que vous avez probablement des choses bien plus intéressantes à faire.

2. Soulignez autant que possible la valeur de certains projets et tâches pour accentuer la perception qu’ont vos collaborateurs du sens que revêt leur travail (pour les tâches qu’ils n’aiment pas faire).

3. Encouragez un bon équilibre vie privée-vie professionnelle chez chacun, à commencer par vous-même. En tant qu’employeur, vous pouvez, en ce sens, montrer la voie. Logique : si l’équilibre est préservé, le travail est moins vite perçu comme une obligation.

Besoin d’adhésion au travail, à l’organisation et aux collègues

4. Faites preuve d’empathie et écoutez vos travailleurs. Ce qu’ils ressentent et pensent est la vérité.

5. Un point difficile : évitez toute forme de politique organisationnelle et communiquez de manière transparente. Mieux vaut communiquer trop que trop peu, et dans tous les sens (horizontalement et verticalement… et pourquoi pas diagonalement ?) La communication ascendante fonctionne souvent mieux que l’information descendante. Et plutôt en « face à face » que par e-mail, chat, smartphone, etc.

6. Investissez dans des team-buildings. Une solution à la fois distrayante (promenade à vélo) et informative (coaching collectif), qui se passe au travail, mais dans une ambiance conviviale. Une machine à café fait des merveilles.

7. Travaillez ensemble à des ambitions et des objectifs collectifs, plutôt qu’à des comportements compétitifs et entreprenez de manière socialement responsable.

Compétences

8. Montrez le plus souvent possible ses « forces » à chaque travailleur. Mettez-vous en quête de talents individuels et établissez un contexte (professionnel) autour de ceux-ci. Pensez notamment au travail sur mesure, le « job crafting » : il existe de nombreux et beaux exemples de fonctions qui étaient ennuyeuses au départ et qui ont été énormément enrichies (p.ex. Lingerie Van de Velde…).

9. Réduisez la charge émotionnelle. Si cela ne fonctionne pas (car certaines fonctions sont effectivement très lourdes du point de vue émotionnel), proposez, au nom de l’organisation, un soutien et/ou une formation suffisant(e) pour remédier à ce problème.

 

10. Donnez le maximum de feedback à vos collaborateurs quant à leur mode de fonctionnement et faites-le de préférence sur une base régulière.

Source : Securex Blog

Voulez-vous aussi votre logo sur notre site et recruter on-line? Contactez nous!